samedi 30 septembre 2017

BIDENT

Le Bident à feuilles tripartites ou Chanvre d'eau (Bidens tripartita  – Astéracées) est une plante annuelle à feuilles opposées à trois segments dentés et à capitules à fleurs jaune brunâtre.
Se retrouve surtout dans les zones humides.



Bident - Septembre

Vertus thérapeutiques
Le Bident était utilisé comme antiscorbutique, diurétique et sudorifique.
La racine est purgative.



Bident - Septembre
Autres utilisations
François Couplan note que les jeunes feuilles peuvent être consommées comme légumes cuits.La plante est à l'origine d'une teinture jaune.

mercredi 13 septembre 2017

PULICAIRE

La Pulicaire dysentérique (Pulicaria dysenterica – Astéracées) est une plante vivace des prairies humides, fossés et friches.
Les capitules jaune orangé sont composés de ligules étroites et linéaires.


Pulicaire - Août
Vertus thérapeutiques
Les parties aériennes étaient autrefois utilisées comme antidiarrhéique.


Capitule de Pulicaire

Autres utilisations
La plante aurait été employée également pour éloigner les puces.

dimanche 3 septembre 2017

IMPERATOIRE

Le Peucédan impératoire  (Peucedanum ostruthium. - Apiacées) se rencontre en montagne (Alpes) dans les endroits généralement humides.


Peucedan imprécatoire

Vertus médicinales
On emploie la racine comme diurétique, emménagogue, sudorifique, stomachique et stimulant.
Les feuilles étaient quant à elles traditionnellement utilisées en cataplasme sur les plaies infectées.
(F.Couplan)


Impératoire : détail des feuilles
Autres usages
Les racines ont servi à aromatiser certains fromages.
La tige se consomme crue.
Les feuilles seront préférées cuites (soupes, tartes et gratins).

jeudi 24 août 2017

RENOUEE POIVRE D'EAU

La Renouée Poivre d'eau  (Polygonum hydropiper - Polygonacées) est fréquente dans les chemins humides, les fossés, les rives et sols vaseux.
Les fleurs, roses ou verdâtres, rarement blanches, sont disposées en épis grêles et lâches, généralement arqués et pendants.


Poivre d'eau - juillet
Vertus médicinales
La plante est rubéfiante et vaso-constrictrice.

Autres usages
La plante à saveur poivrée et brûlante (la seule du genre polygonum), peut servir de condiment (feuilles) et d'épice (graines).
A utiliser avec modération.

La plante, tinctoriale, teint la laine en jaune (jaune clair ou jaune d'or selon le mordant utilisé)


Détermination
La plante peut être confondue avec Polygonum persicaria.
L'absence de tâche noire sur la feuille de Polygonum hydropiper lève le doute.



Renouée persicaire (cf tâche plus foncée sur la feuille)


lundi 14 août 2017

DOUCE-AMERE

La Douce-Amère ou 'Vigne de judée'  (Solanum dulcamara L. - Solanacées) est une liane assez commune au bord des rives, dans les aulnaies et les buissons. L'écorce est amère et le bois sucré d'où son nom populaire. la fleur est caractérisée par sa corolle violette et des étamines jaunes et saillantes.
Le fruit mûr est une baie luisante et écarlate.


Fleurs de Douce-amère - juillet


Douce-amère en bord de rivière



Vertus médicinales
La Douce-amère est un draineur spécifique de la peau.
Elle est aussi mucolytique et utilisable dans l'asthme productif.
Elle est principalement employée en homéopathie dans les adénopathies ainsi que dans les douleurs rhumatismales et névralgiques (Dr JM.Morel).

NB) La baie, rouge à maturité, est toxique et peut attirer de jeunes enfants.


Baies non encore matures de Douce-amère.

mercredi 2 août 2017

EUPHRAISE

L' Euphraise ou 'Casse-lunettes'  (Euphrasia rostkoviana Hayne - Orobanchacées) est une plante annuelle de petite taille qui parasite les racines de nombreuses espèces et que l'on rencontre généralement dans les prairies de moyenne altitude.

Euphraise - juillet
Vertus médicinales
La plante est astringente et anti-inflammatoire au niveau oculaire.
S'utilise en homéopathie surtout dans les affections oculaires d'origine allergique, les conjonctivites, les rhumes avec larmoiement irritant. (Dr JM.Morel)

mardi 25 juillet 2017

SCUTELLAIRE

La Scutellaire en casque ou grande toque (Scutellaria galericulata L. - Lamiacées) est une plante largement répandue sur notre territoire. On la rencontre aux bords des eaux, mares, lacs de montagne, bois marécageux. La période de floraison s'étale de juin à octobre.

Scutellaire en bord de rivière - Juillet

Vertus médicinales
Les Scutellaires sont réputées pour leurs propriétés calmantes et sédatives.
Dans  certains pays, les scutellaires sont consommées sous forme d'infusion de racines pour traiter les affections bactériennes respiratoires ou gastro-intestinales et comme sédatives et anti-convulsivantes.
Elles pourraient par ailleurs avoir des vertus anti-inflammatoires.
(Source : A.Gonard)

Autres usages
Comme plante tinctoriale (couleur noire).





lundi 10 juillet 2017

BUGLOSSE

La Buglosse officinale ou fausse bourrache (Anchusa officinalis - Borraginacées) est une plante bisannuelle que l'on peut trouver au bord des chemins ou sur les décombres.


Buglosse - Juin
Vertus thérapeutiques
Les propriétés sont proches de celles de la Bourrache à savoir émollientes, diurétiques, sudorifiques et antitussives.


Cuisine sauvage & divers
Les jeunes feuilles étaient consommées dans le sud de la France et en Allemagne.
On tirait de la racine un colorant utilisé dans les liqueurs, graisses et huiles. (F.Couplan).

jeudi 29 juin 2017

VIPERINE

La Vipérine (Echium bulgare - Borraginacées) est une plante bisannuelle commune dans les lieux arides. Les fleurs d'abord rouges puis bleues ou violacées sont dotées d'une corolle qui mime les mâchoires ouvertes d'une vipère ... d'où le nom vernaculaire. Cette variation de couleur est due au changement de pH du liquide vacuolaire (acide puis basique).



Population de Vipérines et de Mauves mêlées - Juin
Vertus thérapeutiques
La présence d'alcaloïdes rend son emploi inusité.
Fournier la citait comme émolliente, pectorale et diurétique et pouvant remplacer la Bourrache.
On l'utilisait en usage externe pour soigner brûlures et furoncles.

Cuisine sauvage
F. Couplan signale que les 'très jeunes feuilles' sont consommées dans le bassin méditerranéen.


dimanche 18 juin 2017

SISYMBRE

L'herbe aux chantres ou vélar officinal (Sisymbrium officinale - Brassicacées) se rencontre au bord des chemins, au pied des murs, sur les décombres, dans les terrains vagues...
Les siliques (fruits) se pressent sur les tiges raides.

Sisymbre officinal - Mai 
Vertus thérapeutiques
La plante est diurétique, stomachique et expectorante.
L'utilisation de la plante fraîche est préconisée dans le cas d'enrouements.

Cuisine sauvage
Les feuilles sont consommées crues ou cuites lorsque la plante est à l'état de rosette, avant que ne se développe la hampe florale.

jeudi 25 mai 2017

BOUCAGE

Le grand Boucage (Pimpinella major - Apiacées) est une plante des lieux humides, des bords de bois. On le reconnaît à ses feuilles composées pennées à folioles plus ou moins larges.

Feuilles de Boucage à l'état jeune
Vertus thérapeutiques
La racine est spasmolytique, stomachique, diurétique, diaphorétique et expectorante.

Cuisine sauvage
Les feuilles à l'odeur un peu forte sont comestibles.

vendredi 5 mai 2017

BARBAREE

La Barbarée ou Herbe de sainte Barbe (Barbarea vulgaris - Brassicacées) est une bisannuelle commune qui affectionne les endroits humides.
Les feuilles profondément découpées à lobe terminal arrondi et plus grand sont luisantes ; Les fleurs, jaunes, s’épanouissent d’avril à juillet.
La tige est cannelée.

Barbarée - (Vouhenans - Avril)

Vertus thérapeutiques
Les feuilles sont utilisées fraîches et crues comme antiscorbutiques, apéritives et dépuratives.

Cuisine sauvage
Les feuilles amères, sont comestibles en légumes cuits après cuisson à deux eaux.


mercredi 19 avril 2017

VIOLETTE ODORANTE

La violette odorante (Viola odorataViolacées) possède, comme son nom l’indique, des fleurs parfumées violet foncé, munies d’un éperon violacé.
Les feuilles en rosette, cordées à la base, ont des bords munis de dents arrondies.

Violette odorante (Toulouse - mars)

Vertus thérapeutiques
Les fleurs sont émollientes, sudorifiques, béchiques, laxatives et expectorantes.
La violette fait ainsi partie des sept fleurs qui composent la tisane pectorale (Bouillon blanc, Coquelicot, Guimauve, Mauve, Pied de chat, Tussilage, Violette).

Cuisine sauvage

Les feuilles sont réputées excellentes crues ou cuites ; Riches en mucilages, elles permettent d’épaissir les soupes. Les fleurs quant à elles parfumeront desserts, salades ou potages.

jeudi 13 avril 2017

SANICLE

Espèce d’ombre ou de demi-ombre la Sanicle d’ Europe (Sanicula europaeaApiacées) appelée encore Herbe aux charpentiers est une plante vivace assez basse qui fleurit en mai-juin.

Sanicle d'Europe  (Drôme mois d'avril)

Vertus thérapeutiques
Sanicula vient du latin ‘sanare’ et représentait au moyen-âge la plante bienfaisante par excellence.
Le vieux proverbe « Qui a la Bugle et la Sanicle, fait aux chirurgiens la nique » situe bien son rôle dans la pharmacopée populaire.
La plante ( feuilles et racines) possède des propriétés anti-inflammatoires et se montre astringente, stomachique, antiseptique et cicatrisante.

Cuisine sauvage
Les jeunes feuilles ont été consommées en légumes cuits.

Sanicle (bois ombreux sur humus)



vendredi 7 octobre 2016

SUCCISE DES PRES

La Succise des prés (Succisa pratensisDipasacacées) fleurit entre juillet et octobre et se retrouve fréquemment dans les lieux humides. Son nom populaire de Mors du diable provient du fait que sa racine semble coupée à quelques centimètres en dessous du collet.

Capitule de Succise

Vue de la coupure sur la racine de Succise

Vertus thérapeutiques

La Succise présente des propriétés expectorantes et trouve donc une utilité dans les maladies pulmonaires.

Colonie de Succise des prés